TOUS LES CHAMPS SONT OBLIGATOIRES

Veuillez renseigner votre nom.
Veuillez renseigner votre prénom.
Veuillez renseigner votre e-mail.
Veuillez renseigner votre numéro de téléphone.
Veuillez renseigner votre objet.
Veuillez donner votre consentement.

Les professionnels de l’immobilier ont besoin de fonds propres ? C’est une composante essentielle du financement d’un projet immobilier.

Le plan de financement d’un projet immobilier

Pour réaliser un projet immobilier collectif (logement, résidence de services, immobilier de luxe), un promoteur immobilier obtient son financement par deux axes : l’emprunt bancaire, qui représente 90% du budget et les fonds propres à hauteur de 10%.

À quoi servent ces fonds propres ?

Le crédit accordé par un établissement bancaire à un promoteur immobilier (crédit promoteur) est soumis à un cadre bien spécifique. Il suppose non seulement d’estimer au mieux le coût de revient de l’opération et celui des éventuels imprévus (retard de chantier, ralentissement des réservations…), mais aussi d’apporter au banquier un certain montant de fonds propres en guise de garantie. Les fonds propres désignent la trésorerie propre au promoteur immobilier. Ces fonds seront immobilisés pendant toute la durée de l’opération, tant que le Promoteur n’aura pas remboursé son crédit. Or, plusieurs projets peuvent être menés en même temps par un promoteur ce qui nécessite des fonds propres importants. Une opération immobilière peut nécessiter des dépenses importantes avant de pouvoir bénéficier des concours bancaires ; architectes, bureaux d’études, marketing… Suivant le contexte il peut s’avérer utile d’acquérir le foncier avant d’obtenir le permis de construire ce qui augmentera la part de fonds propres demandés par les banques.

La saviez-vous ?

Le marché du crowdfonding en 2019 c’est 373 M€ collectés (+102% par rapport à 2018). Près de 15M€ ont été levés par le Groupe Sarro.

Une offre différenciante :

  • Accéder à une classe d’actif habituellement réservée aux institutionnels,
  • Donner du sens à son épargne en circuit court,
  • Des supports d’investissement décorrélés des marchés,
  • Des rendements attractifs sur des durées courtes.

Qu’est-ce qu’une obligation simple ?

Une obligation simple est un titre financier émis directement par une société qui recherche des fonds pour financer sa croissance ou un programme de promotion immobilière…

Comment ça marche ?

Investir sous forme d’obligations dans une SAS, Société par Action Simplifiée, qui émet un emprunt obligataire auprès d’investisseurs. Les fonds levés par cette SAS permettent de compléter les fonds propres demandés au promoteur pour obtenir les financements bancaires nécessaires à la réalisation du projet immobilier. Les caractéristiques (montant, taux, durée) sont déterminées avant l’émission de l’emprunt obligataire et sont donc affichées avant la souscription pour permettre aux investisseurs de prendre leur décision d’investissement en connaissance de cause. Les fonds sont transmis au promoteur à partir du moment où le montant de levée de fonds est atteint. Les obligataires doivent avoir accès à toutes les informations concernant le promoteur (présentation, bilans, organigramme…) et les opérations en cours (PC, GFA, suivi de la commercialisation et des travaux…).

Ils reçoivent ensuite semestriellement des nouvelles du projet dans lequel ils ont souscrit jusqu’au débouclage du projet.